Que ce soit pour offrir une belle bougie en guise de cadeau de Noël ou pour créer une ambiance chaleureuse pour les fêtes, nous avons tendance à recourir à des bougies durant l’hiver. Pourtant, les bougies sont à utiliser avec précaution. Explications…

Dépendamment de sa composition, lorsqu’une bougie se consume, elle crée des émanations toxiques comme des particules, du benzène ou du formaldéhyde, aussi appelés « composés organiques volants » (COV) pouvant être à l’origine de problèmes respiratoires et autres problèmes de santé[1]. Il est quand même possible de créer une belle ambiance en choisissant une bougie moins nocive et en adoptant certaines bonnes habitudes. Décomposons ensemble les ingrédients d’une bougie pour y voir un peu plus clair…

Bougie, de quoi es-tu faite?

Pour fabriquer une bougie, on a besoin de 3 ingrédients principaux.

Le premier ingrédient constitue la base de la bougie : la cire. Les bougies peuvent être de 3 types de cire : la cire d’abeille, la paraffine et les cires végétales comme la cire de soja ou de palme. La cire d’abeille et les cires végétales sont naturelles. La paraffine, elle est un dérivé du pétrole extrait par un procédé de raffinage. Elle n’est donc pas naturelle, mais constitue une bonne part de l’offre des bougies en magasin et représente les bougies à moindre coût. En effet, la paraffine est bien moins dispendieuse que les cires végétales. Il se peut aussi que la cire naturelle soit mélangée à de la paraffine pour des raisons économiques. Il convient donc de bien regarder les étiquettes quand on a la chance que les ingrédients soient inscrits. En effet, les fabricants se gardent bien souvent d’inscrire les ingrédients de leur bougie sur les étiquettes.

En plus de l’ingrédient de base, la cire, les fabricants peuvent ajouter des colorants, des additifs ayant différentes utilisations comme fixer les parfums ou encore solidifier la bougie. Mais ces produits ne sont pas naturels non plus. Les parfums de synthèse, additifs ajoutés pour parfumer les bougies constituent un allergène puissant[2] et sont très présents dans les bougies parfumées. Pour la bougie en cire d’abeille, la cire est naturellement odorante. Il n’y a donc généralement pas d’additif odorant. Quant aux bougies 100% naturelles, les parfums doivent provenir d’huiles essentielles.

La mèche constitue le troisième composant de la bougie. La mèche peut être une mèche naturelle ou peut avoir été traitée et contenir des produits nocifs.

Il faut bien sûr prendre en compte que la bougie naturelle est plus dispendieuse que la bougie à base de paraffine puisque les ingrédients de base sont plus dispendieux, mais de qualité.  Utiliser une bougie 100% naturelle constitue un achat écoresponsable puisqu’elle est constituée d’ingrédients renouvelables qui ne sont pas néfastes pour l’environnement à l’inverse des bougies composées de paraffine, dérivé du pétrole constituant une ressource fossile limitée.

Les alternatives et les conseils

Prendre soin de son air intérieur est important, car à y regarder de plus près, on passe la plupart de son temps à l’intérieur. Or, l’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur[3].

Il est donc peu recommandé d’utiliser des bougies odorantes pour camoufler une odeur désagréable. Ouvrir la fenêtre quelques minutes constitue une meilleure option pour renouveler l’air que d’allumer une bougie, car brûler une bougie dans un espace clos implique de respirer de la fumée.

Si vous désirez profiter de la lumière douce d’une bougie, il convient d’utiliser des bougies avec parcimonie. Il est préférable d’utiliser les bougies pour l’extérieur ou d’utiliser uniquement des bougies 100% naturelles en laissant une fenêtre ouverte pour laisser l’air circuler. Enfin, il n’est pas recommandé d’allumer plusieurs bougies dans une même pièce.

Pour être sûr de la composition de ses bougies, confectionner ses propres bougies représente une bonne alternative. L’éco-quartier offre une série d’ateliers de confection de cadeau écologique pour Noël dans le cadre de sa campagne Zéro Déchet. Rien de tel que d’adopter une démarche zéro déchet pour la période de Noël, une période riche en gaspillage et en surconsommation…

Nous proposons un atelier de confection de chandelle artisanale faite de cire de soja dans un contenant de céramique valorisée pour offrir un cadeau écoresponsable fait avec amour. En plus de passer un moment en bonne compagnie, vous repartirez avec la chandelle et l’expérience pour en confectionner de nouveau. Cet atelier aura lieu le 15 décembre 2018 de 10h à 12h. Le coût de cet atelier est de 16$.

Ne manquez pas l’occasion d’apprendre à faire des cadeaux artisanaux, faciles et écologiques!

Pour vous inscrire ou pour de plus amples informations, c’est par ici !

[1] http://www.66millionsdimpatients.org/les-bougies-dinterieur-sont-elles-toxiques/#, https://www.ecohabitation.com/guides/1063/parfums-dambiance-bougies-parfumees-eliminateurs-dodeurs-cachez-ces-produits-que-je-ne-saurais-sentir/

[2] https://www.rtbf.be/info/societe/onpdp/enquetes/detail_les-bougies-parfumees-sont-elles-nocives-pour-notre-sante?id=9242807

[3] https://www.ecohabitation.com/guides/1063/parfums-dambiance-bougies-parfumees-eliminateurs-dodeurs-cachez-ces-produits-que-je-ne-saurais-sentir/