Les coûts environnementaux et sociaux de la fabrication de biens

Lorsqu’on achète un bien neuf, il a fallu extraire des ressources, les transformer, l’emballer et le transporter afin qu’il soit vendu dans un commerce près de chez nous. Toutes ces étapes ont des effets négatifs sur l’environnement.

Par exemple, la fabrication d’un téléphone intelligent demande l’extraction de ressources naturelles rares et difficiles à atteindre. Cela engendre des conditions de travail difficiles et non réglementées (conditions dangereuses, travail de d’enfants, etc.) dans des pays loin de chez nous.

Les matières extraites sont ensuite transformées afin de fabriquer les différentes composantes permettant la production de ce bien. Cette transformation demande l’utilisation d’énergie et peut donc générer beaucoup de gaz à effet serre, qui ont un impact sur les changements climatiques. Il faut ensuite emballer ce bien, ce qui demande encore plus de nouvelles ressources, et finalement le transporter, une autre source d’émission de gaz à effet de serre. (1)

Qu’arrive-t-il à ces biens en fin de vie?

On estime qu’entre 20 et 50 millions de tonnes d’articles électroniques ou électriques sont jetés chaque année dans le monde (2). En 2016, ce total s’élevait à 44,7 millions de tonnes de déchets électriques et électroniques enfouis! (3). Toutefois, cela a un coût écologique : les matières rares contenues dans certains appareils qui se retrouvent à l’enfouissement pourraient être recyclées et réduire ainsi la demande d’extraction de ces ressources.

De plus, ce sont souvent des appareils ou objets qui sont réparables ou réutilisables. Il est donc responsable de prolonger leur durée de vie en les réparant, lorsque possible. Bien entendu, ceci s’applique à tous les objets et non uniquement aux appareils électriques ou électroniques. Il peut s’agir, par exemple, de changer la fermeture éclair brisée de son sac à dos, d’effectuer de l’entretien régulier sur son vélo ou de recoller un dossier de chaise brisé!

Faites réparer vos biens!

L’Éco-quartier Mercier-Hochelaga-Maisonneuve vous invite à son 1er Réparothon dans le cadre de la campagne On essaie zéro déchet. C’est le moment de prolonger la vie de vos appareils et de vos objets! Vous pourrez ainsi lutter contre l’obsolescence programmée soit,  les techniques mises en place afin de réduire volontairement la durée de vie d’un objet pour en accroitre les ventes et par le fait même, détourner vos biens de l’enfouissement. Vous réduirez votre empreinte écologique et effectuerez des économies en évitant ainsi d’acheter neuf! En prenant l’habitude de faire réparer vos biens, vous pourrez aussi développer de nouveaux savoir-faire, aider votre prochain et soutenir l’économie locale.

Qu’est-ce qu’un Réparothon?

Un Réparothon est un évènement gratuit où des bénévoles expérimentés aident à diagnostiquer et réparer, si possible, vos appareils défectueux ou brisés. Lors de ce Réparothon, les stations de réparation suivantes seront donc mises en place :

  • Réparation de vélo, pour faire le diagnostic, l’entretien et le changement de certaines pièces;
  • Réparation de vêtements pour remplacer des boutons, refaire des bords de pantalons, des ajustements et plus;
  • Réparation d’ordinateurs et de téléphones pour faire le diagnostic d’appareils, des mises à jour et si possible, le changement de certaines pièces;
  • Réparation d’appareils électriques et sonores pour la soudure, réparation de filage électrique et autres réparations si possible;
  • Réparation d’instruments de musique pour l’ajustement sommaire de guitares, basses et violons;
  • Réparation de meubles et instruments de musique en bois pour recoller des pièces et effectuer divers réparations ou diagnostic;
  • Réparation de bijoux pour le changement d’anneaux, attaches ou autres petites pièces sur des bracelets, boucles d’oreilles et colliers et pour recoller des perles ou autres décorations.

Informations pratiques

L’événement aura lieu le samedi 27 octobre 2018 au 4375, rue Ontario Est-Salle Belle-vie (CCSE), de 10h à 13h. Veuillez noter que les inscriptions se font sur place à compter de 9h45 par ordre d’arrivée et que la réparation d’objet est dédiée aux résidents-es de l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve (apportez votre preuve de résidence). Pour plus de renseignements: ecoresponsabilite@ecomhm.com  ou 514-253-5777

L’éco-quartier tient à remercier tous les partenaires suivants, qui seront soit présents afin d’effectuer des réparations bénévolement, ou qui font don de pièces :

(1) http://ecomhm.com/news/les-telephones-intelligents/

(2) https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1024226/onu-articles-electroniques-pollution-recuperation-recyclage-monde

(3) https://drive.google.com/file/d/11DCXXZM-bflxHxk92gOXbweIceb40brP/view p4