La suite logique de l’adoption de l’épicerie sans emballage est d’avoir des lunchs zéro déchet au quotidien! Bien sûr, les mêmes contenants utilisés pour faire l’épicerie peuvent être utilisés pour les lunchs. Ex : sacs en tissus de toutes tailles pour y mettre noix, fruits séchés et autres, contenants en plastique réutilisable, pots Mason, etc. Il est vrai que plusieurs produits sont difficiles à trouver en vrac. De plus, il nous arrive tous d’oublier notre lunch sur le comptoir ou d’avoir tout simplement envie d’un hamburger ou d’un végé-burger le vendredi midi! Alors, comment se rapprocher du zéro déchet en mangeant à l’extérieur de la maison?

Notre collègue Guillaume de Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur a essayé pendant une semaine de se préparer des lunchs zéro déchet! Il vous raconte son expérience et vous donne quelques conseils dans notre capsule vidéo…

Les lunchs préparés à la maison

Il existe tellement de différents produits pour les lunchs et les collations qui soient disponibles en portions individuelles « plus pratiques ». Que ce soient des yogourts, des biscuits ou des chips, leurs emballages produisent une quantité effarante de déchets. Malheureusement, la « simplicité » qui nous est proposée est souvent synonyme d’empreinte écologique démesurée! Rappelons que 70 % du plastique de nos sites d’enfouissement provient des emballages du secteur alimentaire.1

visuel_statistique_campagne_zero-dechet

Dans l’emballage des portions individuelles, le plastique numéro 6 est roi. Ce type de plastique, appelé polystyrène, n’est pas accepté dans la collecte du recyclage à Montréal et il doit donc être enfoui. Ce sont souvent ces produits en portions individuelles qui sont pointés du doigt lorsqu’on parle de « suremballage » (ex : ils sont emballés en sachet de plastique numéro 6 puis placés dans une boîte en carton qui est à son tour entourée d’une pellicule de plastique).

Il est vrai que plusieurs de ces produits sont souvent difficiles (voir impossible) à trouver en vrac. Mais avec un peu de recherche et, oui, un peu de sacrifice, on peut facilement les éliminer de notre boîte à lunch!

Le vrac – meilleur ami du zéro déchet : quelques trucs et astuces

Le vrac est évidemment la solution idéale pour avoir un lunch zéro déchet. Les magasins en vrac débordent de toutes sortes de produits avec lesquels vous pourrez composer votre boîte à lunch.

Voici quelques produits qu’on peut étonnamment trouver en vrac :

  • Yogourt
  • Œufs
  • Beurre
  • Tofu
  • Saucissons
  • Confitures
  • Granola
  • Chocolat
  • Grains de maïs à éclater

D’autres produits comme du lait, de la crème, des soupes, des sauces et du kombucha, sont disponibles dans des contenants consignés. Vous payez un supplément à l’achat qui vous est remis lorsque vous rapportez le contenant vide. Il est donc réutilisé plusieurs fois!

Si vous ne trouvez pas en vrac, il est mieux de privilégier l’achat de gros contenants. Pour la même quantité de produits, les emballages en portion individuelle utilisent plus de plastique ou de carton. Comme on peut le voir dans le diagramme ci-dessous2, une même quantité de produits emballée dans deux petits formats nécessitera plus d’emballage.

On peut également peser les différents emballages pour se rendre compte que plus un contenant alimentaire est petit, plus le poids de l’emballage prend de l’importance par rapport au volume de l’aliment.

Une fois qu’on a acheté la grosse portion, il suffit par la suite de transférer le produit dans un petit contenant réutilisable. La planification et la préparation d’avance sont donc de mise, comme pour plusieurs aspects du zéro déchet.

Dernièrement, évitez d’utiliser des ustensiles et emballages jetables pour les lunchs que vous préparez. Ceux-ci ne servent que quelques minutes avant d’être envoyés à l’enfouissement. Vaut mieux apporter ses propres couverts s’ils ne sont pas fournis au travail ou à l’école.

La restauration rapide

Gobelets en carton, pailles, pochettes de ketchup, papiers d’emballage alimentaire, couteaux-fourchettes en plastique et contenants en styromousse sont tous distribués à profusion lors des commandes pour emporter. Les déchets s’accumulent donc très rapidement! Tout comme les produits en portions individuelles, l’industrie de la restauration rapide nous offre une solution alimentaire rapide et pratique, mais qui est basée sur une production de déchets très inquiétante.

C’est difficile de savoir combien de contenants et de couverts jetables sont utilisés par les Québécois-es puisqu’il en existe tellement de types différents selon les restaurants. Cependant, Greenpeace estime que les Canadiens utilisent 57 millions de pailles par jour! Certaines études estiment même que l’utilisation mondiale grimperait à 1 milliard de pailles jetées quotidiennement!!3 Rappelons que les pailles ne sont pas recyclables!

D’autres études estiment que 1,5 à 2 milliards de gobelets de papier ciré (utilisés pour le café, entre autres) sont utilisés à chaque année au Canada. La plupart se retrouvent aux poubelles puisque la majorité des municipalités ne les recyclent pas comme c’est le cas à Montréal.4

La plupart des grandes chaînes de restauration rapide ont banni les contenants de styromousse (polystyrène expansé) de leurs succursales. Par contre, plusieurs petits restaurateurs les utilisent encore étant donné qu’ils sont très abordables et facilement disponibles sur le marché. Une étude de Recyc-Québec de 2012-2013 chiffrait à 22 200 tonnes la quantité de polystyrène utilisée par le secteur résidentiel au Québec.5

Jamais sans mon kit : trucs et astuces

Les solutions pour réduire les déchets lorsqu’on prend pour emporter sont simples… mais parfois difficiles à implanter. Il s’agit de modifier nos habitudes. Avoir avec soi ou au travail quelques articles réutilisables facilitera votre lunch zéro déchet. Pensez à avoir un contenant réutilisable (style Tupperware) disponible, une bouteille d’eau réutilisable, une tasse de café et des couverts.

  • Pour le café, apporter sa propre tasse est si simple mais si facile à oublier. Petit truc : ayez-en une à la maison ET au bureau. Sinon, oubliez la tasse thermique et partez avec une simple tasse en céramique. Beaucoup d’employeurs fournissent de la vaisselle au bureau, profitez-en!
  • Plusieurs petits restaurants accepteront de mettre votre commande dans votre contenant réutilisable. Notre collègue Guillaume a tenté sa chance à la pataterie du coin avec succès!
  • Refusez la paille à chaque fois! Elle n’est pas nécessaire, vous savez boire au gobelet non? 😉 Sinon, il existe maintenant des pailles réutilisables sur le marché (lien)
  • Les serviettes de table jetables sont toujours compostables, mettez-les dans le bac brun et prenez-en moins!
  • Privilégiez les restaurants qui offrent des contenants compostables ou recyclables et qui ont les installations pour les traiter correctement – parce qu’un contenant compostable ou recyclable jeté aux poubelles ne fait pas de grand bien pour l’environnement. Sinon, rapportez-les chez vous pour les mettre dans le bon bac.
  • Essayez au moins d’encourager les restaurants ou les chaînes de restaurant qui font un effort pour réduire leur empreinte écologique et faites-leur savoir que vous appréciez les changements effectués.

Un changement à la fois!

Comme pour chaque étape du zéro déchet, vaut mieux s’armer de patience et y aller un changement à la fois! Cette semaine, essayez d’apporter votre tasse réutilisable à tous les jours… ça fera déjà plusieurs gobelets en papier en moins dans les poubelles!

Capsule vidéo #OnEssaieZéroDéchet

Guillaume, de Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur, a essayé pendant une semaine de se préparer des lunchs zéro déchet! Il vous raconte son expérience et vous donne quelques conseils:

#OnEssaieZéroDéchet

On essaie Zéro Déchet : cette année, l’équipe de l’éco-quartier vous invite à essayer le Zéro Déchet avec nous! Tout au long de l’année, nous vous proposerons des activités en lien avec ce mouvement ainsi que de l’information pour vous donner le goût d’essayer vous aussi! Cliquez ici pour plus d’informations sur la campagne…


Sources

  1. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/801083/zero-dechet-epicerie-emballage-pollution-plastique-sans
  2. https://www.energie-environnement.ch/dechets-recyclage/poubelle-de-cuisine/480
  3. https://www.ledevoir.com/societe/529335/la-paille-de-plastique-champion-mondiale-de-la-pollution
  4. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1097506/recyclage-gobelet-cafe-poubelles-toronto-montreal-vancouver-freiburg
  5. https://www.ledevoir.com/societe/environnement/515088/le-polystyrene-ce-mal-aime-du-bac-de-recyclage