Qui n’a jamais, dans ses jeunes années, échangé sa collation contre quelques billes ou une carte de hockey dans la cour de récréation? On apprivoise assez tôt le concept du troc, c’est instinctif et ludique. Puis, au fur et à mesure que l’argent prend une place importante dans nos vies, on a tendance à laisser de côté cette ancienne pratique au profit de l’achat pur et simple. Si le marché de la seconde main a connu un essor important ces dernières années, le troc reste encore une méthode peu usitée. Pourtant, c’est une démarche qui a assurément ses avantages, pour notre porte-monnaie ainsi que pour la planète! 

Le troc, qu’est-ce que c’est? 

D’après le dictionnaire Larousse, l’économie de troc est système dans lequel les marchandises s’échangent contre d’autres marchandises et non contre de la monnaie.  

Olaus Magnus, Histoire des peuples du Nord, 1555. On y voit du troc entre nordiques (à gauche) et russes (à droite). Les nordiques proposent des brochets séchés, de la farine, des haches, des couteaux, des ciseaux, du tissu etc. Les russes proposent des peaux, du beurre (?), des flèches et des arcs etc.

Petite histoire du troc 

Le troc est presque aussi vieux que l’histoire de l’humanité. On estime que, bien avant l’invention des systèmes monétaires, dès que les humain.es ont été en capacité intellectuelle de conceptualiser la notion d’échange, la pratique du troc a fait partie intégrante de la vie de nos ancêtres. D’abord utilisé à des fins de survie (“Je t’échange ta fourrure contre mon silex”), le troc a pu croître lorsque les sociétés se sont sédentarisées, apportant du même coup la notion de commerce. Bien plus tard, quand la monnaie est apparue dans la plupart des civilisations autour du monde, le troc a continué de coexister avec celle-ci.  

Les avantages du troc 

Si l’on fait un bond dans le temps et que l’on considère le troc selon nos préoccupations contemporaines, on s’aperçoit que c’est une pratique qui comporte plein d’avantages! 

Dans nos sociétés capitalistes, où l’argent occupe une place primordiale et où tout est fait pour pousser à la surconsommation, se réapproprier le troc est une façon de penser différemment nos modes de consommation.  

Les fêtes de fin d’année peuvent être une source importante de stress financier, d’autant plus en ces temps marqués par une inflation galopante. On n’a que trop l’occasion de faire chauffer le porte-monnaie : il faut penser à la déco, aux cadeaux, aux savoureux repas, etc. C’est là que le troc peut être une solution économique, pour sauver à coup sûr notre si précieux argent! 

Comme le marché de la seconde main (popularisé par les magasins Renaissance, Village des Valeurs ou par les sites et applis Kijiji, Marketplace, Vinted…), le troc fait également du bien à notre planète! Plutôt que de produire et d’acheter des nouveaux objets, mobiliser des ressources de plus en plus limitées et polluer lorsqu’on décide de les jeter, opter pour le troc permet d’offrir une seconde vie à des objets encore fonctionnels et utiles! 

Enfin, il ne faut pas oublier la dimension sociale : échanger des objets, c’est prendre le temps de discuter de personne à personne, de se raconter des anecdotes sur nos objets et de partager des informations et des connaissances!  

Troc tes trucs – un évènement pour les citoyen.nes de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (et leurs voisin.es!) 

L’éco-quartier de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve organise l’évènement Troc tes trucs le samedi 26 novembre de 13h à 17h à l’espace des loisirs St-Clément (1855 rue de Ville-Marie), sur le thème des fêtes de fin d’année! Vous voulez changer vos vielles décos? Vous cherchez des idées cadeaux pour vos proches? Il vous manque des ustensiles pour confectionner de délicieux gâteaux? Cet évènement est fait pour vous! Apportez les objets dont vous n’avez plus l’utilité et échangez-les gratuitement : vêtements, décorations, jouets, jeux, etc.   

C’est l’occasion parfaite pour rencontrer vos voisin.es, renouveler vos décos et trouver vos cadeaux sans débourser une cenne – le tout dans une ambiance festive et bon enfant! Rendez-vous sur Facebook pour découvrir et partager l’évènement autour de vous!

Autres ressources pour devenir un.e pro du troc! 

Si vous n’êtes pas disponible le samedi 26 novembre, voici quelques ressources qui pourront vous convaincre d’adopter le troc comme mode de vie! 

Le troc, ça n’implique pas forcément un échange matériel! Découvrez 8 sites pour s’initier au troc.

Découvrez le réseau Accorderie, pour troquer des services et des connaissances.

Quelques groupes Facebook sont également très actifs dans le domaine du troc : Troc-moi ça Montréal : qui compte près de 12.000 adeptes, ou Troquer c’est gratos – Montréal avec une communauté de plus de 22.000 membres! 

Au final, pourquoi ne pas réintégrer la pratique du troc avec vos proches?

 —

Sources  

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/troc/79851

https://www.journaldemontreal.com/2020/04/24/le-troc-en-ligne-temoignages-dadeptes-des-echanges-de-biens-et-service

https://urbania.ca/article/pas-de-chicane-une-petite-histoire-du-partage

https://www.lesoleil.com/2022/02/12/troc-vestimentaire-etes-vous-prets-pour-lecochange-cd97179e65ccf8bd0fc6fae71036efa8